FAQ sur Instillagel

Vous trouverez ci-dessous des questions fréquemment posées concernant l’utilisation d’Instillagel.

Q. Comment dois-je utiliser Instillagel?
Instillagel est administré directement dans votre urètre (le canal menant à votre vessie) avec une seringue stérile préremplie. Votre professionnel de la santé vous indiquera le mode d’emploi adéquat d’Instillagel. Vous pouvez aussi vous référer au dépliant de renseignements pour le patient.

La seringue ne peut servir qu’une seule fois. Si vous n’utilisez pas tout le contenu de la seringue, il faut jeter la seringue et le gel restant.

N’avalez pas Instillagel et ne l’introduisez pas dans votre corps par aucun autre moyen. Évitez tout contact avec les yeux ou les oreilles.

Q. Quelle quantité d’Instillagel dois-je utiliser?
Instillagel se présente en seringues de 6 mL et de 11 mL préremplies et faciles à utiliser. Votre médecin vous indiquera la quantité d’Instillagel à utiliser à la maison. N’utilisez pas une quantité d’Instillagel plus grande que celle recommandée par votre médecin.

Pour l’homme adulte, la dose habituelle est de 11 mL; pour la femme adulte, la dose habituelle est de 6 mL. N’utilisez pas plus de 4 doses au cours d’une période de 24 heures. Votre médecin vous indiquera la dose appropriée pour votre enfant, car elle dépendra de son âge et de son poids.

Instillagel vous a seulement été prescrit pour le problème médical dont vous souffrez actuellement. N’en donnez à aucune autre personne.

Q. Que dois-je faire si j’ai utilisé trop d’Instillagel?
En cas de surdosage, communiquez immédiatement avec votre professionnel de la santé, l’urgence de l’hôpital ou le centre antipoison de votre région, même s’il n’y a pas de symptômes.
Q. Est-ce que le cathétérisme est douloureux?
L’insertion d’un cathéter ou d’un autre instrument médical dans votre urètre présente naturellement un risque de blessure, de douleur et d’infection. Instillagel aide en lubrifiant l’urètre, ce qui facilite l’insertion du cathéter. Les composants anesthésique et antiseptique d’Instillagel (la lidocaïne et la chlorhexidine, respectivement) réduisent la douleur et le risque d’infection microbienne liée aux interventions urologiques.

Vous pourriez ressentir une certaine douleur, après l’intervention, une fois l’effet de l’anesthésique atténué.

Q. Comment dois-je conserver Instillagel?
R. Si vous utilisez Instillagel pour un auto-cathétérisme, entreposez l’emballage non ouvert à une température inférieure à 25 °C. Les seringues ne doivent servir qu’une seule fois. Jetez toute seringue contenant du gel non utilisé. N’utilisez pas le produit après la date de péremption figurant sur l’emballage.

Gardez Instillagel hors de la portée des enfants.

Q. Que contient Instillagel?
R. Les ingrédients médicinaux contenus dans Instillagel sont le chlorhydrate de lidocaïne (2 % p/p) et le gluconate de chlorhexidine (0,05 % p/p).

Les ingrédients non médicinaux sont les suivants : parahydroxybenzoate de méthyle, parahydroxybenzoate de propyle, hydroxyéthylcellulose, hydroxyde de sodium, propylèneglycol et eau purifiée.

Q. Avec qui dois-je communiquer si j’ai des questions?
A. N’hésitez pas à communiquer avec votre professionnel de la santé si vous avez des questions à propos d’Instillagel, du cathétérisme, de la cystoscopie ou de tout autre sujet connexe.

Dépliant de renseignements pour le patient

Cliquez ici pour obtenir le dépliant de renseignements pour le patient sur Instillagel conçu spécialement pour les patients. Ce dépliant n’est qu’un résumé et ne donne donc pas tous les renseignements pertinents au sujet d’Instillagel. Pour toute question au sujet d’Instillagel, communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien.

Pour des questions au sujet d’Instillagel, vous pouvez également communiquer avec le département d’Information Médicale au
1-888-550-6060 ou à l’adresse medinfo@pendopharm.com.

Mises en garde et précautions

Instillagel est réservé à un usage topique et ne doit pas être injecté.

Consultez votre médecin avant d’utiliser Instillagel si :

  • Vous avez déjà eu une réaction allergique ou inhabituelle à n’importe lequel des ingrédients d’Instillagel, à un autre produit contenant de la lidocaïne ou à un autre médicament dont le nom se termine par « caïne », à la chlorhexidine ou à un médicament contenant de la chlorhexidine ou à la suite de l’emploi d’un cathéter recouvert de chlorhexidine. (Pour la liste complète d’ingrédients que contient Instillagel, voir la question « Que contient Instillagel? » dans la section FAQ).
  • Vous avez une infection, une coupure ou une éruption cutanée à l’endroit ou dans la région où Instillagel sera appliqué.
  • Vous avez une maladie du cœur, du foie ou du rein ou si vous souffrez d’hyperthermie maligne familiale (une maladie héréditaire).
  • Vous êtes enceinte ou allaitez.
  • Vous êtes épileptique ou si vous êtes en état de choc grave.

Aussi, il est important d’aviser votre médecin si vous prenez d’autres médicaments (sur ordonnance ou non). Parmi les médicaments qui sont susceptibles d’interagir avec Instillagel, on retrouve : d’autres anesthésiques locaux, des médicaments pour le cœur, des antibiotiques et des médicaments utilisés pour traiter les troubles de santé mentale.

Effets secondaires

Instillagel a fait l’objet d’études depuis le début des années 1970 et il est reconnu pour être très bien toléré par les patients.

Cependant, comme dans le cas de tous les médicaments, les patients peuvent ressentir des effets secondaires. Il se peut que vous ressentiez une légère sensation de brûlure après l’application du gel, mais celle-ci disparaît dès que l’anesthésique commence à agir (dans les 5 à 10 minutes suivant l’application d’Instillagel).

La plupart des gens n’ont éprouvé aucun problème après avoir utilisé Instillagel, mais vous pourriez ressentir une certaine douleur une fois que l’effet de l’anesthésique local (la lidocaïne) s’est atténué.

Les effets secondaires graves sont rares. Si l’un des effets suivants survient, cessez l’utilisation d’Instillagel immédiatement et obtenez sans délai des soins médicaux.

Effets secondaires graves (rares) :

  • Réaction allergique telle que l’essoufflement, la sensation d’être sur le point de s’évanouir, une douleur thoracique et/ou les battements du cœur plus rapides qu’à l’habitude, qui n’étaient pas présents avant l’utilisation d’Instillagel.

Effets secondaires graves (très rares) :

  • Surdose, dont les signes incluent la somnolence, l’engourdissement de la langue, les sensations de tête légère, le bourdonnement dans les oreilles, la vision brouillée, les vomissements, les étourdissements, les battements du cœur anormalement lents, l’évanouissement, la nervosité, la sudation inhabituelle, les tremblements ou les convulsions.

Certains patients peuvent ressentir d’autres effets secondaires qui ne sont pas énumérés ci-dessus. Si vous remarquez tout autre effet ou si vous croyez que vous avez eu une réaction à Instillagel, avisez votre médecin immédiatement.

Haut de la page